2ème réunion de la Commission mixte franco-turkmène pour la coopération économique (26 novembre 2012)

Nicole BRICQ, Ministre du Commerce extérieur et Akmyrad YEGELEYEV, Vice-Président du Cabinet des Ministres du Turkménistan ont présidé le 26 novembre 2012 la 2ème réunion de la Commission mixte franco-turkmène pour la coopération économique.

La Commission mixte franco-turkmène pour la coopération économique, instance de dialogue, a été instaurée en 2010 afin de dresser un état des lieux des projets économiques et industriels structurants entre la France et le Turkménistan et de favoriser le développement des échanges commerciaux entre les deux pays.

En 2011, les échanges commerciaux étaient inférieurs à 100 millions d’euros mais les perspectives sont prometteuses, compte tenu du dynamisme économique du Turkménistan qui a connu plus de 10% de croissance du PIB en 2010 et 2011.

Cette 2ème réunion, à Paris, a permis de dresser un bilan des actions engagées depuis 2010 – date de la 1ère commission - et surtout de préciser la feuille de route des années à venir.

Les deux Ministres ont convenu que la coopération économique doit se poursuivre dans les secteurs déjà porteurs -construction, BTP en particulier- et s’ouvrir à de nouveaux domaines prometteurs. Trois axes ont particulièrement été définis : les TIC, le ferroviaire et le tourisme. Il a également été convenu que le groupe de travail franco-turkmène consacré aux questions énergétiques tiendra sa 2ème réunion à Achgabat début 2013, les groupes français étant mobilisés pour participer au développement du potentiel important du pays en matière d’hydrocarbures.

A l’occasion de leur entretien restreint, les Ministres ont pu échanger sur les grands contrats en cours de discussion et suivis par les entreprises françaises.

Pour Nicole BRICQ, "Nous avons convergé ce matin sur des objectifs particulièrement volontaristes en matière de hausse de nos échanges commerciaux, dans l’esprit de l’échange de lettres de cet été entre nos deux chefs d’État. Le Turkménistan disposent des 4èmes réserves mondiales prouvées de gaz et nous avons exporté moins de 100 M€ en 2011. Avec les entreprises françaises et mes services, je me mobiliserai pour que nous parvenions, en 3 ans maximum, à réaliser pour 1,5 Md€ de projets franco-turkmènes. Cet objectif est atteignable, nous avons créé les conditions pour y parvenir."

Une douzaine d’entreprises françaises (Bouygues, Dresser-Rand, Pomagalski, Nexans, Vinci, Total…) ont assisté au déjeuner de travail qui a suivi la Commission mixte. Elles ont ainsi pu échanger avec la délégation turkmène qui, dans la matinée avait aussi été reçue au MEDEF International.

En marge de cette 2ème réunion, les entreprises françaises ont également décidée de créer la Chambre de Commerce France - Turkménistan qui sera présidée par M. Gilles REMY, Président de CIFAL.

publié le 14/04/2015

haut de la page