Présentation générale

Décalage horaire (par rapport à Paris)
- en été : 3 heures de plus.
- en hiver : 4 heures de plus.

1) Situation

a) Présentation générale

Le Turkménistan, pays enclavé en Asie centrale, d’une superficie de 488 000 km2 est bordé au nord sur 1 621 km par l’Ouzbékistan, au nord-ouest sur 379 km par le Kazakhstan, à l’est et au sud-est sur 744 km par l’Afghanistan, au sud sur 1200 km par l’Iran. Il a en outre 600 km de côtes sur la mer Caspienne. Le pays est essentiellement composé des plaines formées par le désert du Karakoum « sables noirs », qui couvre près de 350 000 km² et de celles appartenant au bassin de l’Amou-Daria, à l’est. Les quatre cinquièmes du pays ont une altitude inférieure à 500 m et sont situés dans la cuvette aralo-caspienne. La dépression d’Akdjak, dans le centre-nord du pays, se trouve au-dessous du niveau de la mer, à une altitude de -81 m, ce qui en fait le point le plus bas du pays. Le sud du pays est dominé par les piémonts du Kopet-Dag qui forme la frontière avec l’Iran.
L’Amou-Daria, qui forme une partie de la frontière du pays avec l’Ouzbékistan, et le Murgab, qui prend sa source en Afghanistan, sont les deux principaux fleuves. Ils alimentent un vaste réseau de canaux qui approvisionnent le pays en eau soit pour l’irrigation, soit pour la consommation.

b) Liaisons avec la France

Quelques 5 000 km séparent la France du Turkménistan.
Deux compagnies assurent des vols réguliers avec escales pour Paris : Lufthansa via Francfort et Turkish Airlines via Istanbul.

2) Population

Le Turkménistan est l’État d’Asie centrale le moins peuplé. La population est concentrée sur les piémonts, les oasis et le long des rivières et des canaux d’irrigation. C’est un pays essentiellement rural.
Les Turkmènes constituent le plus important groupe ethnique du pays : près de 90 % de la population. Les Ouzbeks représentent 7 % de la population et les Russes 3 %. On trouve parmi les autres minorités ethniques les Kazakhs, les Tatars, les Ukrainiens, les Azéris et les Arméniens. Contrairement aux autres républiques soviétiques, le Turkménistan n’a pas connu une émigration massive de ses minorités au moment de l’indépendance.

TURKMENISTAN FRANCE
Population (en millions) 5 60
Densité (habitants au km²) 11 107
Accroissement naturel de la population 1,28 0,4
Indice de fécondité 2,92 1,7
Espérance de vie (en années) 64,92 78,3
Urbanisation (en %) 45 75,3

3) Climat

Le climat est de type continental sec avec des étés très chauds (de 30 jusqu’à 50°C) et des hivers froids. Des tempêtes de sable et des pluies ont lieu au printemps et en automne. A Achgabat, il fait rarement en-dessous de zéro. La température dépasse 30 °C de juin à août. Il y a en moyenne 250 jours de soleil par an. Les précipitations moyennes sont comprises entre 76 et 398 mm. Toutefois, les deux tiers du pays reçoivent moins de 150 mm d’eau par an.

4) Villes principales

a) Achgabat

La capitale et plus grande ville du Turkménistan est située dans le sud du pays, dans une oasis près du désert du Karakoum et de la frontière iranienne. Les industries mécaniques, textiles et alimentaires constituent l’essentiel de ses activités. Elle est réputée pour ses tapis faits main.
La ville s’est construite autour d’une forteresse russe édifiée en 1881, au carrefour de routes caravanières. Son développement est liée à la construction du chemin de fer transcaspien en 1885. En 1948, un tremblement de terre la détruisit presque totalement.
Sa population est de 600 000 habitants.

b) Autres villes

Turkmenabat (ex Tchardjou, 190 000 habitants), Dachogouz (ex Tachaouz, 140 000 habitants), Mary (100 000 habitants).

publié le 21/05/2012

haut de la page